Communication à un séminaire :

Armelle Guillou (Université de Strasbourg), « Quelques extensions du madograme et applications. », Statistics Seminar, TSE, Toulouse, 24 mai 2011, 14:00-15:30, salle MF 323.

Résumé

Cet exposé est divisé en deux parties. Une première partie où on s'intéresse à faire un pont entre la théorie des valeurs extrêmes et la géostatistique. Pour cela on adapte les outils classiques de géostatistique de façon à ce qu'ils soient utilisables dans le cadre des extrêmes. En particulier, nous introduirons le lambda-madograme et étudierons ses propriétés asymptotiques, tout comme son comportement sur la base de simulations et d'un jeu de données réelles. Ce travail est en collaboration avec Dan Cooley, Jean Diebolt et Philippe Naveau, et a fait l'objet d'une publication dans Biometrika en 2009. Dans une deuxième partie, nous parlerons d'extension de ce madograme de façon à pouvoir considérer le cadre de l'indépendance asymptotique. Ce travail est en cours, également en collaboration avec Philippe Naveau et Antoine Schorgen.

Groupe de recherche TSE

Econométrie et Economie Empirique